British Hawaii : le retour réussi de Hey Hey My My !

Sortir un album en période de confinement, ou attendre pour le sortir, telle est la question pour beaucoup d’artistes. Le groupe parisien Hey Hey My My a répondu par l’affirmative, le 20 mars dernier, en dévoilant son nouvel opus, British Hawaii.

En 2007, le groupe sortait un premier album éponyme,  d’une très belle qualité, qui positionnait le groupe dans cette veine néo-folk teintée de pop. Trois ans plus tard, leur album A Sudden Change of Mood marquait un virage, plus énervé, plus rock. Une décennie plus tard, les deux Julien sont de retour, avec ce nouvel album qui fleure bon le meilleur de ce qu’Hey Hey My My sait offrir !

L’album s’ouvre sur Plastic Life, qui nous fait renouer avec leurs guitares et leur rythme énergique. Sur Tennessee, on retrouve la voix de Julien Gaulier qui, depuis le premier album, distille une douce mélancolie par les sonorités qui lui sont propres. Sur celle-ci, comme une vraie marque de fabrique, la puissance du refrain vient le marteler dans nos têtes.

L’alternance des morceaux, tour à tour chantés par Julien Gaulier puis Julien Garnier, donne de la consistance et une dynamique à l’album. Saturday nous berce délicieusement tandis que July convoque de lointains effluves de Beach Boys, avec tout le potentiel « feel good » qui en découle. Vol au vent, qui, malgré son titre, ne démord pas de la langue de Shakespeare, surfe sur cette même vague. L’album jongle entre ces morceaux enthousiastes, débordant de vie et d’énergie, et ceux, plus doux, chargés de mélancolie, comme Bottleman ou encore The One I call, petit bijou de cet album.

British Hawaii signe le retour, attendu et bien accueilli, de Hey Hey My My. On ne cache pas notre plaisir de les retrouver, fidèles aux jolies bases qu’ils avaient posées dès le premier album. Pour ce nouvel opus, les deux acolytes nous offrent, en cette période de confinement, des envolées joyeuses et de tendres morceaux. Espérons qu’ils n’attendent pas dix ans avant de revenir jusqu’à nous !

Laisser un commentaire